Oct 14

Ciel : arrêt de commercialisation en mode licence

Depuis le 30 juin 2017, Sage a arrêté la commercialisation du mode licence perpétuel pour les logiciels de la gamme Ciel :

 

Quelles sont les conséquences pour les utilisateurs finaux et pour le réseau de distribution ?

 

  • Les versions en mode licence ne seront plus maintenues, il n’y aura jamais de version 2018.
  • La gamme Sage 50c Ciel est régressive principalement sur les équivalents à la gamme Evolution de Ciel en comptabilité et en gestion : les versions réseau local n’existent plus.
  • Plus de choix, le passage en mode abonnement est devenu incontournable, peu réjouissant pour l’utilisateur final qui voit ses coûts grimper en flèche.
  • Les éditeurs concurrents qui ont à leur catalogue un mode licence vont se frotter les mains.
  • Les distributeurs mono-marque Sage vont souffrir de l’hémorragie de clientèle qui s’observe déjà.
  • Les distributeurs multi-marques seront plus solides face au virage à 180° de Sage sur la gamme Ciel.
  • […]

 

Certains distributeurs proposent encore le mode licence 2017 :

 

Certains distributeurs ont stocké des produits Ciel en mode licence millésime 2017.

Le marché peut donc être approvisionné en millésime Ciel 2017 jusqu’à tarissement des stocks.

Mais au 1er janvier 2018, ce stock deviendra obsolète et il n’aura plus la valeur commerciale escomptée.

Un tel stock immobilisé peu devenir toxique pour la trésorerie des revendeurs.

PROMESSE s’est intéressé à la question : comment aborder la transition sans perdre de la valeur ?

Les réponses de nos membres sont […]

 

En 2018, quelles perspectives des produits Sage gamme Ciel mis sur le marché ?

 

Clairement, la stratégie de marché de Sage en France est d’implanter un mode d’usage basé sur le consommable.

Générateur de marge récurrente, le mode de consommation par abonnement constitue une source de rentabilité régulière.

Toutefois, Sage va se heurter pendant quelques temps aux usages de consommation purement français sur le marché du logiciel de gestion : l’utilisateur final hait l’abonnement.

En effet, notre étude menée auprès de nos adhérents à fort chiffre d’affaire sur les produits Ciel démontre un parc abonné sous contrat de moins de 18% fin 2016. Cette étude vient contredire quelques affirmations commerciales de Sage lors de ses argumentaires de vente tant aux distributeurs, prescripteurs qu’aux clients finaux.

La disparition du mode licence Ciel, c’est aussi la disparition quasi instantanée (à moins d’un an) des contrats de service partenaires Ciel dont bénéficiaient les distributeurs Ciel qui assurent directement l’assistance auprès de leurs clients.

Une pure valeur ajoutée transformée en poussière en un seul coup ! Certains distributeurs qui ne captent pas encore la nécessité de s’adapter rapidement pourraient bien vite se retrouver sur la paille.

PROMESSE propose des solutions au travers de retour d’expériences de ses membres […]

 

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS ?

CONNAISSEZ-VOUS LES ETUDES QUE NOUS MENONS SUR LE MARCHE ET LES EDITEURS EUROPEENS ?

Distributeurs, intégrateurs, VAR,

Utilisateur final, expert comptable, cabinet conseil,

AYEZ TOUJOURS UN COUP D’AVANCE, ADHEREZ A L’ASSOCIATION PROMESSE !